Make your own free website on Tripod.com
Témoignage de Didier

Témoignage de Didier

Natif du Pas-De-Calais, près de Lens, je suis l'ainé d'une famille de 4 enfants, de père militaire de carrière et de mère au foyer. Matériellement, nous ne manquions de rien, mais nous souffrions de déménagements fréquents et de l'autorité de notre père.

Je me suis rebellé au début de l'adolescence, me réfugiant dans la musique, puis plus tard dans la drogue et l'alcool.  Mon père me faisait comprendre que dès mes 18 ans je ne ferai plus parti de la famille et voir même changer de nom.  Je réagissait à ce propos en fuguant et en faisant un pacte avec le diable.  Les ténèbres m'attiraient sous toutes formes de musique, expériences diverses.......

Engagé pour 3 années à l'armée, ,je désertai au bout de 8 mois. La police militaire et la gendarmerie étant à mes trousses, ,je devais sans cesse me cacher tout en essayant de travailler.  C'est durant cette période que la drogue et la musique partagèrent énormément ma vie.  Tout mon comportement changait en mal, déteignait sur ma tenue vestimentaire, ma coiffure, mon language, mes pensées.  C'était l'époque punk, new wave et je me faisais appeler par mes copains, le prince des ténèbres et plus je me lançais sur ce chemin, plus les choses se dégradèrent.

La solitude me pesait,je rentrais en Alsacce à Mulhouse.  Je trouvais une chambre au foyer SOS JEUNES, ne sachant pas que c'était tenu par des Chrétiens.  Vu la dégaine que j'avais, les éducateurs et MME DUPRET, me parlèrent de DIEU, qu'Il pouvait changer ma vie.  En rentrant dans l'Eglise, je fus frappé par ce verset qui était accroché au mur "CROIS AU SEIGNEUR JESUS ET TU SERAS SAUVE TOI ET TA FAMILLE" Actes 16v31.

Je fus étonné de l'amour qui règnait, cet amour que je n'ai jamais connu et qui me manquait. Etant très rebelle à tout ce fut très difficile pour moi que l'on puisse m'aimer ainsi. Je me converti en 1985. Malgré cela je rechutais, en 1987 je rencontrai ma future femme. Avec son amour,je pus me détacher de mes mauvaises fréquentations. Etant toujours en contact avec un éducateur du centre SOS Jeunes,je revinspetit à petit à l'Eglise avec ma femme qui ne connaissait pas DIEU. Elle se convertie en décembre 1988 et fut baptisée en fevrier 1989.

Je recommençais à vivre et nous evions postulés à RADIO PHARE(radio chrétiennes) en tant qu'animateurs. Mais beaucoup de mauvaises choses étaient encore en moi, n'ayant pas subit de délivrance totale. La rechute fut là à nouveau pour nous deux.  Des céphalées neurologiques se manifestèrent pour moi, et changea à nouveau mon comportement.Docteurs et traitements ni faisaient rien.  Lors de scanners et d'irm, un kysthe cérébral fut décelé au niveau des méninges,opération impossible, risquant de me retrouver dans un état végétatif.  Radio Phare était toujours présente dans mon coeur, cela m'a permis de rester en contact avec des pasteurs. Ils m'imposèrent les mains pour mes maux de tete et il s'est avéré que de nombreux démons furent vaincus.

Enfants agrandir notre famille puis vint notre déménagemant à Saint-Louis en Alsace.  Là,je devins président d'une section de supporters de football du RC LENS et plus dramatique encore je devins membre du front national.  Mon départ du fn a été difficile sur 2 points, ,je me sentais si bien au milieu d'eux et je commençais à gravir des échelons et puis de l'autre coté le Seigneur Jésus me rappelait à lui et me montrait le chemin sur lequel je m'était engagé, m'éloignant de Lui et que j'allais meme à la perdition si je ne revenais pas. Il y a eu luttes et combats et il y en a encore.Il y a quelques temps le 23.04.02, je me suis repenti devant DIEU lors d'une réunion de prière car le Saint-Esprit me le montrait fortement, cette emprise du fn dans ma vie, cette idole qui remplaçait et me voilait la face deDIEU.

Je sais qu'aujourd'hui DIEU a un plan pour moi du guerrier du fn que j'étais,je suis devenu GUERRIER DE L'ETERNEL, DE NOTRE SEIGNEUR ET MAITRE JESUS CHRIST.  J'eu a profonde conviction que notre place était dans l'Eglise de l'Asselblée de DIEU de Saint-Louis et depuis octobre 2001, nous avons repris le chemin des réunions et de jours en jours,je redécouvre l'Amour DE JESUS,LUI NE M'A JAMAIS ABANDONNE

Bien sur il y a eu d'autres délivrances,le chemin ne sera pas facile, mais je sais maintenant et j'en suis sur que c'est la voie à suivre. Mon épouse, mes deux filles et mon petit dernier Erwan sommes entres les mains de DIEU ET NE VOULANT PLUS LE QUITTER?  

QU'IL SOIT LOUE ET ADORER A TOUT JAMAIS

Dalaszynski Didier de SAint-LOuis(Alsace)